RGPD

Votre choix concernant les cookies sur ce site

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, mesurer l'efficacité de nos publicités et offrir une expérience plus sûre. En naviguant sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour collecter des informations sur et en dehors se Sarbacane Pour en savoir plus, consultez notre Politique relative aux cookies ou rendez-vous dans vos préférences en matière de cookies pour gérer vos paramètres.

done Votre adresse a bien été enregistrée
close
error_outline Email invalide
close

Prendre rendez-vous avec un consultant

Discutons :

- de vos enjeux marketing

- de vos besoins fonctionnels

- d'un niveau d'accompagnement adapté

Essayer gratuitement

Le blog de l'actualité marketing

Retrouvez conseils, bonnes pratiques et nouveautés pour maîtriser votre communication multi-canale

Blog Sarbacane

Rencontre avec le Responsable Délivrabilité de Sarbacane 3

Recevez les bonnes pratiques pour optimiser vos campagnes emailing

La délivrabilité est devenue un enjeu crucial lors de l’envoi de vos campagnes. Mais derrière ce terme se cache de nombreuses spécificités techniques qui sont gérées par une équipe qui travaille dans l’ombre afin de vous rendre l’envoi plus aisé.
Afin de décrypter une partie de ce terme, rendez-vous ce mois-ci avec notre Responsable Délivrabilité qui détaille les clés d’une bonne campagne d’e-mailing selon son point de vue technique.

Bonjour, peux-tu nous expliquer ton rôle en tant que Responsable de la plateforme SRP (Service de Routage Professionnel) ?

Je suis responsable de la délivrabilité des campagnes Sarbacane. Plusieurs missions définissent mon métier :

– Dans un premier temps je m’occupe de la mise en production des serveurs et de leur administration afin d’optimiser l’envoi de chaque campagne.

– Ensuite, j’analyse chaque jour les différents messages envoyés afin de déceler les éventuelles failles et d’imaginer les futures évolutions de cette plateforme.

– Dans un 3ème temps un travail de mise en production complète mes missions, comme par exemple l’intégration récente des DomainsKeys, DKIM & SPF qui sont des tampons authentifiant Sarbacane auprès des principaux filtres antispam comme étant une solution d’e-mailing légitime.

– Enfin, je m’occupe de la gestion des retours, plus communément appelés « absuses ». Cette étape consiste à gérer les plaintes, surveiller de près les utilisateurs de Sarbacane et répondre aux tiers plaignants (les destinataires de certaines campagnes qui se plaignent d’avoir reçu un e-mail non sollicité).

Pour toi, quelle est la définition d’un bon e-mail marketing ?

Avant même que l’email soit réceptionné par les destinataires, tout se joue au niveau des serveurs. Il s’agit donc d’un email qui respecte la tendance applicative du moment. Les serveurs d’émission, comme ceux de réception, évoluent au quotidien. Il faut donc suivre ce mouvement pour en être le plus proche possible et adapter son travail aux normes en vigueur.

Par exemple, une de nos récentes recherches nous a mené à étudier le « quoted printable too long », autrement dit la longueur du nombre de caractères sur une seule ligne. Une phrase trop longue comportant peu d’espaces ou de ponctuations peut mettre en danger la délivrabilité du message. Nous avons récemment modifié cette règle afin d’accroître davantage la bonne destinée des campagnes.

Comment un e-mailing qui respecte son cadre légal peut-il se trouver à un moment donné en situation illégitime ?

C’est très simple. A partir du moment où l’utilisateur final pousse le courrier reçu en indésirable, le message est considéré comme illégitime.

Nous aidons l’ensemble des clients à nettoyer leurs bases de données. Pour cela, nous remontons les adresses erronées et nous mettons à jour les bases à la place des utilisateurs.

Il ne suffit plus de se frotter les mains après avoir envoyé une campagne. Au contraire, il faut s’assurer de la légitimité de nos travaux. Et c’est ce que nous nous attachons à réaliser chaque jour.

En tant que relais technique de Sarbacane, quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux utilisateurs afin d’optimiser leur taux de délivrabilité ?

La délivrabilité est essentiellement impactée au niveau serveur. Néanmoins les utilisateurs doivent rester vigilants sur le contenu de leur campagne, mais aussi et SURTOUT sur leurs bases d’adresses ! En effet, une mauvaise base entraînera à coup sûr une mauvaise délivrabilité. Il est donc impératif de présenter des adresses légitimes pour que la délivrabilité soit optimale. Il faut par ailleurs respecter les normes d’écriture en ce qui concerne l’email marketing. Par exemple, veiller à ce que l’image insérée ne soit pas trop volumineuse par rapport au texte, sinon l’e-mailing peut avoir tendance à être considéré comme spam.

3 commentaires

irrinyVat

Il y a 11 ans

Premium post, good looking blog, added it to my favorites.

Répondre

MeMyslelf&I

Il y a 10 ans

Mouais... A quand un "taux de délivérabilité" pour pouvoir objectivement juger Sarbacane ?

Nombre de mail reçus / nombre de mails envoyés : un tel indicateur ne doit pas être impossible à mettre en œuvre ?

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée et les champs exigés sont marqués (*) et svp n’oubliez pas de rester poli(e) ;-) !