RGPD

Votre choix concernant les cookies sur ce site

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, mesurer l'efficacité de nos publicités et offrir une expérience plus sûre. En naviguant sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour collecter des informations sur et en dehors se Sarbacane Pour en savoir plus, consultez notre Politique relative aux cookies ou rendez-vous dans vos préférences en matière de cookies pour gérer vos paramètres.

done Votre adresse a bien été enregistrée
close
error_outline Email invalide
close

Prendre rendez-vous avec un consultant

Discutons :

- de vos enjeux marketing

- de vos besoins fonctionnels

- d'un niveau d'accompagnement adapté

Essayer gratuitement

Le blog de l'actualité marketing

Retrouvez conseils, bonnes pratiques et nouveautés pour maîtriser votre communication multi-canale

Blog Sarbacane

Optimisez votre campagne emailing en 10 étapes

Recevez les bonnes pratiques pour optimiser vos campagnes emailing

Si vous aviez le choix de recevoir des nouvelles d’une entreprise par courrier, appel téléphonique ou email, lequel choisiriez-vous? 

Si vous pensez comme la plupart des gens, vous auriez choisi de recevoir un email.

En effet, même si le risque de voir sa boîte de réception devenir la proie aux spams et aux messages indésirables, cela ne peut être pire que de recevoir une montagne de prospectus publicitaires ou encore d’appels téléphoniques intempestifs.

Pour garantir que votre campagne ne soit pas perçue comme de la publicité intrusive, mais bien au contraire comme une communication bienvenue, nous vous proposons ici 10 étapes pour réussir votre emailing.

1. Définissez un objectif clair pour votre campagne

Vous pourriez avoir besoin de générer plus de trafic vers votre site web, réaliser plus de ventes, offrir des informations sur votre entreprise, un changement de politique de prix ou de livraison ou la présentation d’un nouveau produit.

Etablir clairement vos objectifs et définir les indicateurs de performance correspondants à ces derniers : pic de trafic, remplissage d’un formulaire, nombre de ventes, vous permettront de mesurer plus facilement, par la suite votre succès.

2. Segmentez votre audience et préparez votre liste de contacts

La segmentation de votre audience est permise initialement par votre formulaire de contact. Nous vous recommandons de poser des questions concises à travers ce formulaire afin de recueillir de précieuses données sur votre audience et, ainsi, les réutiliser dans le ciblage de vos messages par la suite. Les signataires de votre newsletter attendent obtenir ce pour quoi ils ont offert leur adresse email : promotions, exclusivités, informations…

En fonction des informations que vous avez réunies sur vos contacts, vous pourrez aller plus loin en créant des personas d’acheteurs représentants vos clientèles types. L’exercice consiste à décrire leurs besoins, intérêts et leurs problèmes à résoudre et ainsi proposer des communications et des appels à l’action pertinents.

Plus classiquement la segmentation se fait suivant des critères démographiques, ou de navigation sur le site :

  • la situation géographique
  • l’âge
  • le genre
  • l’historique des achats
  • les usages et comportements de l’internaute sur votre site
  • l’abandon du formulaire de contact
  • l’abandon du panier d’achat pour les sites e-commerce tel que Shopify

Vous désirez également augmenter votre base de données en continu, autant qu’apprendre à toujours mieux connaitre vos clients. Vous pouvez le faire en offrant du contenu intéressant et pertinent sur votre site, contenu qui pourra être par la suite partagé. Vous pouvez aussi faire une campagne d’annonces sponsorisées ou un concours opt-in pour recueillir de nouvelles adresses.

3. Créez un titre attractif et convaincant pour l’objet de votre email

Évitez tout jargon et soyez précis. Des études spécifient que les titres entre 28 et 39 caractères recueillent le plus haut taux de clic. Un titre efficace vous offrira un taux d’ouverture entre 10 à 12 fois meilleures.

Ne négligez pas le corps du texte : assurez-vous que vous mettez bien en valeur vos offres et les promotions en cours, les dates de fin de celles-ci, en veillant notamment à créer un sentiment d’urgence pour augmenter les actions de vos usagers.

Aussi, placez les informations essentielles dans la première phrase. Utilisez des listes à puce pour dispenser clairement les détails et accélérez la compréhension du contenu, pour augmenter vos chances de conversion.

4. Optimisez la présence de votre marque

Voici quelques points simples, mais essentiels pour renforcer le message de votre marque :

  • utilisez une adresse email cohérente avec votre nom de domaine
  • utilisez le nom de votre marque dans votre formulaire d’inscription
  • affichez votre logo stratégiquement
  • utilisez les couleurs de votre marque pour renforcer la cohérence
  • proposez les mêmes règles de design pour votre newsletter que sur votre site

5. Design, comptabilité et expérience utilisateur

Pour améliorer vos chances de convertir grâce à votre campagne emailing, le design de votre newsletter a une importance non négligeable. Le design doit être utilisé pour renforcer votre message pour que les lecteurs agissent : en cliquant sur le contenu, en partageant des informations.

Il sera important de tester votre design sur tous les appareils, du desktop au terminaux mobiles.

 

 

 

 

 

 

 

 

Note : Tous les fournisseurs de mails ne permettent pas l’affichage automatique des images, aussi assurez-vous de bien renseigner les balises ALT, afin que votre message soit bien communiqué.

6. Créez un appel à l’action clair et facile à compléter

L’appel à l’action de votre newsletter doit s’aligner à votre objectif de campagne et permettre son succès. Une newsletter bien composée ne saura être efficace sans un appel à l’action efficace. Voici nos conseils :

  • votre appel à l’action doit être ‘above the fold’, les utilisateurs ne doivent pas avoir à faire défiler le contenu.
  • le design doit amener l’utilisateur à cliquer presque immédiatement sur l’appel à l’action
  • utilisez les couleurs pour attirer l’attention de vos usagers. Les couleurs contrastantes permettent de mettre en valeur l’appel à l’action.
  • soyez persuasifs en ayant recours aux verbes d’action et dire quoi faire aux lecteurs
  • n’ayez pas peur de l’espace, proposez une newsletter claire et espacée, sans proposer trop d’informations superflues qui pourraient détourner l’attention de l’usager de l’action que vous désirez qu’il accomplisse.

7. Créez une page de destination efficace et logique

Si vous désirez générer du trafic sur votre site, proposez une page claire, sans distraction, dont le but est de faire compléter l’action requise. Cela implique donc de ne pas se contenter de quelques pages de destination, mais d’en utiliser autant que votre segmentation.

8. Le bon message au bon moment

La notion de temporalité est une notion clé pour une campagne d’emailing. Cette temporalité est propre à chaque industrie et dépend beaucoup des clients visés. N’hésitez pas à tester l’envoi de vos emailings à différentes heures et jours de la semaine afin de connaître le moment auquel vos destinataires sont les plus réceptifs.

Il est également primordial de définir la fréquence d’envoi de vos communications. Donnez, ainsi, assez de temps pour profiter d’une promotion ou alors, jouez sur l’urgence en proposant des ventes flash. L’important reste de le spécifier.

9. Configurez votre tracking et la mesure de votre performance

La plupart des solutions emailing proposent des statistiques sur la performance de vos campagnes, notamment le taux d’ouverture et le taux de clic. Cependant, si vous désirez de véritables informations, vous devez tracker les contacts qui, depuis votre campagne, convertissent sur votre site. Vous y parviendrez en taguant les liens de votre email de manière à ce qu’ils soient gérés par votre solution analytique.

Vous serez alors en mesure de déterminer ce qui fonctionne de ce qui ne fonctionne pas dans votre newsletter. Mais, vous pourrez aussi calculer le ROI de votre campagne en vous basant sur les ventes ou les prospects générés, ou toute autre action requise, déterminée via l’objectif initial de la campagne.

10. Testez, testez, testez

Si votre solution emailing vous permet les meilleurs résultats, vous devrez votre succès, à votre travail d’optimisation, et la baisse de votre CPA. Pour améliorer vos performances, les tests A/B ont fait leurs preuves. D’après plusieurs études, les entreprises menant des tests ont des taux d’ouverture supérieur de 11 % et des clics supérieurs de 17 %.

Vous pouvez quasiment tout tester : les couleurs et la police, la ligne d’objet, le design et le canevas, les appels à l’action, le texte et les titres, le moment d’envoi, la fréquence, l’heure, la présence d’images ou de vidéos.  Il y a donc matière à améliorer vos performances en continu.

Vous pouvez conduire vos tests pour améliorer votre taux d’ouverture, votre taux de clic, le taux de conversion ou encore les revenus générés.

Quels sont les autres points d’optimisation que vous pourriez suggérer? Quels sont les points les plus critiques à votre avis?

Article rédigé par Florence Martinn, passionnée par le Webmarketing et ayant un intérêt tout particulier pour les stratégies e-commerce. Après avoir travaillé, quelques temps, chez Nestlé puis chez Clarins, elle est aujourd’hui freelance dans le domaine du Webmarketing.

Source : Infographie « 10 steps to Email Marketing Success » – ThomsonLocal Direct Marketing Services

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée et les champs exigés sont marqués (*) et svp n’oubliez pas de rester poli(e) ;-) !