Votre choix concernant les cookies sur ce site

Les cookies sont indispensables au bon fonctionnement de nos sites.
Nous les utilisons afin d'améliorer votre expérience utilisateur, et en particulier de sauvegarder vos identifiants tout en assurant la confidentialité de vos données, de réaliser des statistiques afin d'optimiser les fonctionnalités de notre site et vous proposer du contenu toujours plus pertinent. Cliquez sur 'Accepter et Continuer' pour accepter le fonctionnement de nos cookies et poursuivre votre navigation ou sur 'En savoir plus' afin d'accéder au détail des types de cookies et choisir de désactiver certains d'entre eux pendant votre navigation. En savoir plus

  • Service Clients keyboard_arrow_down
0805 280 201 Appel gratuit
done Votre adresse a bien été enregistrée
close
error_outline Email invalide
close
Essayer gratuitement

Blog Sarbacane

Le blog de l'actualité marketing : retrouvez conseils, bonnes pratiques et nouveautés pour maîtriser votre communication multi-canale.

Blog Sarbacane

Comment créer une newsletter en 7 points ? Guide et méthodologie 2019

Comment créer une newsletter en 7 points ? Guide et méthodologie 2019

Recevez les bonnes pratiques pour optimiser vos campagnes emailing

Créer une newsletter, c’est du sérieux. Il ne s’agit pas simplement d’aligner des contenus les uns sous les autres et d’envoyer un email à tous ses contacts. Il y a des règles à respecter, des méthodes à employer et une stratégie marketing de fond à réfléchir pour que votre lettre d’information soit efficace et qu’elle vous soit profitable.

 

Comment créer une newsletter ? Le guide qui suit vous propose de découvrir les 7 étapes capitales pour vous aider dans la préparation, la création graphique, et la stratégie éditoriale à adopter pour réussir toutes vos prochaines newsletters.

 

Sommaire :

  1. Définissez vos objectifs stratégiques
  2. Construisez-vous une base de destinataires de qualité
  3. Segmentez votre base et ciblez les bons contacts
  4. Créez une newsletter responsive
  5. Paramétrez et programmez votre newsletter
  6. Analysez les retours statistiques
  7. Préparez votre prochain envoi de newsletter

 

1. Définissez vos objectifs stratégiques

Pour beaucoup, la décision de mettre en place une stratégie d’envoi de newsletters découle d’une réflexion très simpliste : “Puisque tout le monde en fait, alors moi aussi.”.

Pourtant, créer une newsletter n’est pas un exercice à prendre à la légère. Cette décision doit prendre sa place au sein d’une stratégie de communication globale et s’y greffer de manière à répondre à des objectifs clairs.

 

Avant d’aller plus loin, il est tout de même important de faire un bref rappel de ce qu’est une newsletter.

 

Rappel : qu’est-ce qu’une newsletter ?

Dans le langage courant, on emploie souvent le mot “newsletter” pour définir un email à caractère publicitaire. Le terme est parfois perçu péjorativement à cause notamment de l’envoi de SPAM qui a pendant longtemps entaché l’image des lettres d’information. Car oui, la “newsletter” a pour premier but d’informer ses destinataires sur une thématique qui pourrait potentiellement l’intéresser. La newsletter est différente de l’email marketing qui lui a clairement pour but de proposer des produits à la vente ou des promotions.

 

Maintenant que les choses sont plus claires, penchons-nous sur l’intérêt de mettre en place une newsletter et pourquoi vous devez l’intégrer dans votre stratégie marketing :

 

Fédérer une communauté

En tant qu’entreprise, votre activité intéresse forcément quelqu’un. Quels que soient les produits ou services que vous proposez, il existe une audience, plus ou moins importante, qui présente un intérêt fort pour votre thématique et qui serait encline à recevoir des conseils, les nouveautés du domaine… en bref, du contenu qualitatif mais pas directement pensé pour vendre à tout prix. Proposez à vos destinataires du contenu intéressant et à forte valeur ajoutée pour fédérer une communauté autour de votre marque et vous positionner en tant que référence dans le domaine.

 

Faire exister votre marque

L’envoi d’une newsletter à un rythme régulier permet en outre de rappeler continuellement à votre audience que vous existez. Il ne s’agit pas ici de matraquer vos contacts au sujet de votre existence, au risque de passer pour un spammeur, mais plutôt de faire exister sur le long terme votre marque et de montrer que vous êtes toujours à la page. Tout comme votre présence sur les réseaux sociaux, la régularité de vos envois de newsletter est capitale.

 

Travailler son image de marque

En tant qu’outil marketing personnalisable, la newsletter est un excellent moyen de se construire une image de marque. Le design, la mise en page et le ton sont des éléments facilement adaptables lorsqu’il s’agit de créer un newsletter, notamment si vous utilisez le bon outil. Un beau modèle accompagné d’une structure soignée sont des éléments vous permettant de véhiculer les valeurs qui vous correspondent et de vous construire une image de marque.

 

Amener du trafic sur son site

Bien évidemment, tout l’intérêt d’un emailing est de parvenir à faire arriver un maximum de personnes sur son site web. Attention tout de même à ne pas tromper vos destinataires en les attirants sur une page de vente en promettant initialement un contenu didactique par exemple. En revanche, vous devez toujours penser à un parcours de conversion optimisé sur les pages d’atterrissage de votre email.

 

Analysez bien tous les points ci-dessus et essayez de définir avec précision quels seront vos objectifs. Quoi qu’il en soit, ne partez pas du principe qu’il faut absolument mettre en place des newsletters parce que c’est ce que tout le monde fait. La création et l’envoi de messages marketing doivent toujours se faire dans un but précis.

 

2. Construisez-vous une base de destinataires de qualité

La rentabilité et l’efficacité d’une newsletter repose très largement sur la qualité de la base de destinataires à qui elle sera envoyée. C’est le facteur d’efficience le plus important, au-delà même de son design ou de la qualité des call-to-actions qui la composent.

 

Mais alors, qu’est-ce qu’une base de donnée qualitative ?

Voici quelques éléments à bien prendre en compte lors de la constitution de votre fichier de destinataires de votre newsletter.

 

Une collecte saine pour une base saine

S’il fallait donner un élément de réponse : la collecte. C’est au moment même de la collecte des informations du prospect que tout se joue. Une base de qualité, c’est un ensemble de contacts qui se sont sciemment inscrits à votre programme de newsletters en vue de recevoir le contenu intéressant que vous leur avez promis (d’où l’intérêt de respecter cette promesse au fil de vos envois). Il est également capital d’un point de vue législatif d’obtenir le consentement de vos destinataires, et d’en avoir la preuve, afin de pouvoir leur envoyer des messages électroniques.

 

Collecter les bonnes informations

Secondo, les informations que vous demandez lors de cette collecte vont être déterminants dans la réussite de cette dernière. Demandez trop d’informations, et vous aurez peu d’inscriptions. Au contraire, si vous demandez trop peu, vous aurez des difficultés à segmenter votre base et à personnaliser vos messages. Vous devez donc bien réfléchir aux informations que vous demandez à vos prospects au moment de la collecte, via votre formulaire d’inscription. Gardez également en tête que vous pourrez toujours effectuer des campagnes de requalification afin d’obtenir plus de détails plus tard.

 

Tutoriel : comment intégrer un formulaire Sarbacane sur mon site web

 

Nettoyer régulièrement sa base de données

Une base de destinataires, ça s’entretient. Cela signifie qu’il faut en permanence s’assurer que les adresses emails qui la composent sont toujours valable, d’une part, mais également de surveiller l’éventuelle inactivité de vos contacts.

Prenez l’habitude d’analyser les adresses inutilisées et de les retirer de votre base. Pensez également à retirer régulièrement les contacts les plus inactifs en vous créant une règle. Par exemple, si un contact n’a pas ouvert vos 5 dernières newsletters, vous le considérez comme inactif et le retirez alors de votre liste pour ne pas fausser vos statistiques de campagnes.

 

L’optimisation de sa collecte et donc de sa base de destinataires est une étape cruciale pour mener à bien sa stratégie marketing et créer une newsletter la plus pertinente possible grâce au ciblage…

UNE SOLUTION HAUT-DE-GAMME POUR
CRÉER DE SUPERBES NEWSLETTERS

Sarbacane est la solution emailing, SMS, et marketing automation n°1 en France, entièrement dédiée aux professionnels comme vous.

Simple & Rapide • Support tél. gratuit • 100% français 🇫🇷

 

3. Segmentez votre base et ciblez les bons contacts

 En considérant que vous avez correctement fait votre travail de collecte et de nettoyage d’emails, passons maintenant à l’étape du ciblage.

 

Il y a une règle absolument essentielle en email marketing pour assurer des résultats : envoyer le bon message, à la bonne personne. Pour répondre à cette règle, il vous faut segmenter vos listes de contacts en fonction du message que vous vous apprêtez à envoyer.

 

Par exemple, vous pouvez proposer dans votre formulaire d’inscription plusieurs périodicités. Vos contacts peuvent alors choisir de recevoir votre newsletter hebdomadaire, ou mensuelle. Cette information sera alors stockée dans votre base de données, et vous devrez alors segmenter vos bases de destinataires pour envoyer votre newsletter hebdomadaire uniquement à ceux qui le souhaitent.

 

Cette segmentation peut intervenir pour n’importe quelle caractéristique que vous obtenez à propos de vos contacts. Si vous avez les informations nécessaires, vous pouvez ainsi créer un ciblage en isolant uniquement les hommes de plus de 24 ans habitant en région parisienne pour leur envoyer les dernières nouvelles de votre boutique de montres pour homme établie à Paris.

 

La segmentation, c’est l’assurance de toucher sa cible avec précision et d’améliorer ses statistiques d’ouvertures et de clics. Plus vous parviendrez à être précis dans votre segmentation, plus vous rentabiliserez vos envois.

 

4. Créez une newsletter responsive design

Votre base de destinataires est prête, votre ciblage est bon, il est temps de passer à l’étape la plus délicate pour certains : la création du template.

 

Comment créer une newsletter ?

Une newsletter doit être codée en HTML / CSS pour pouvoir être interprétée par les logiciels de messagerie et les webmails et donc lue correctement par vos destinataires. Il est possible de coder entièrement sa newsletter soi-même avec les connaissances techniques requises et en utilisant un éditeur de code.

 

Choisir un logiciel de newsletters efficace

Si les mots “code”, “langage”, ou “HTML” vous font peur, pas de problème. La création d’une newsletter est à la portée de n’importe qui, et il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances techniques pour s’en sortir seul… à condition d’utiliser une solution emailing professionnelle. Mais comment choisir ? Aujourd’hui, la plupart des logiciels proposent des fonctionnalités très similaires, notamment des concepteurs de newsletters en “glisser-déposer” extrêmement simples d’utilisation.

 

Quelle solution de newsletter choisir ?

Pour vous aider à faire votre choix, n »hésitez pas à consulter ce comparatif 2019 des meilleurs outils de newsletters du marché

 

Penser à la version responsive

Il va sans dire qu’aujourd’hui, tout le monde lit ses emails depuis son smartphone, voire depuis une tablette. Il est capital de concevoir une newsletter qui soit facilement lisible et compréhensible depuis un appareil mobile. La version responsive d’un email ne doit pas être une simple redisposition des blocs utilisés dans la version desktop. Il faut penser à la manière dont vous allez présenter votre message sur un mobile et à sa réception par le destinataire. Vos call-to-actions doivent être placés avec soin pour qu’ils soient accessibles et cliquables facilement depuis un téléphone.

 

N’oubliez pas que le design de votre newsletter va véhiculer une certaine image de marque. Alors n’hésitez pas à prendre le temps de soigner vos templates (que vous réutiliserez) et de faire les bons choix en matière de structure.

 

Besoin d’inspiration pour créer de magnifiques newsletters ? Découvrez la galerie de templates de newsletters professionnels conçus par Sarbacane et choisissez celui qui vous sied le mieux.

 

Retrouvez dans cette galerie les templates suivants, et bien d’autres :

template newsletter vspringtemplate newsletter decohouse

 

template newsletter breathetemplate newsletter arc

 

5. Paramétrez et programmez votre newsletter

Le moment est maintenant venu de paramétrer correctement votre newsletter et d’en programmer l’envoi au moment idéal. Voici quelques techniques qui vous aideront à faire les meilleurs choix.

 

Rédiger son objet

L’objet de votre newsletter en sera la porte d’entrée. S’il n’est pas convaincant, vous pouvez être sûr que votre message ne sera pas lu. Il est très important de prendre le temps de rédiger l’objet de son emailing, d’y consacrer un moment dans la journée et de demander l’avis de ses collègues. Ne le rédigez pas au dernier moment !

 

Choisir un nom d’expéditeur

Le nom d’expéditeur est celui qui va apparaître dans l’aperçu du message dans la boîte de réception de vos destinataires. Autrement dit, il doit inspirer confiance et inciter à ouvrir. Mais il doit également servir votre image de marque. Par exemple, vous pouvez utiliser le prénom de la personne de votre service marketing qui envoie vos newsletters afin de créer un sentiment d’attachement auprès de vos destinataires. Cela permet également d’instaurer une habitude et donc de renforcer ce sentiment de confiance qu’auront vos destinataires.

 

Définir une liste de désinscription

Il est très important de ne pas oublier d’attribuer à votre newsletter une blackliste (ou liste noire) à laquelle seront ajoutés les contacts qui ont cliqué sur le bouton de désabonnement de votre message.

 

Programmez l’envoi de votre newsletter

Avec des solutions professionnelles comme Sarbacane, vous avez la possibilité de programmer votre newsletter pour qu’elle soit envoyée au moment de votre choix. Ainsi, lorsque vous avez terminé de travailler le contenu de votre message, vous n’avez plus qu’à programmer l’envoi qui se fera automatiquement.

 

Nouveauté : l’envoi prédictif

Le logiciel de création de newsletters Sarbacane propose une fonctionnalité d’envoi prédictif. Il s’agit d’une fonction basée sur un algorithme d’intelligence artificielle qui calcule le meilleur jour pour envoyer votre newsletter en fonction de chacun de vos contacts. Ainsi, votre emailing est envoyé au compte-goutte à vos destinataires selon l’heure à laquelle ils sont le plus susceptibles d’ouvrir leur messagerie.

L’envoi prédictif permet de booster drastiquement vos taux d’ouverture puisque votre newsletter arrive au moment même où vos contacts sont en train de consulter leurs emails.

 

6. Analysez les retours statistiques

Après l’envoi d’une newsletter, il est impératif de consulter les statistiques à votre disposition dans votre solution emailing. Vous avez alors accès aux taux d’ouverture, de clics, de réactivité… mais également à des données plus poussées comme les appareils utilisés par vos destinataires pour lire leurs emails par exemple.

 

Les statistiques “classiques”

Parmi les chiffres les plus communs, le taux d’ouverture et le taux de clics sont ceux qui sont consultés le plus souvent, car faisant office de diagnostic général de la performance d’un email marketing.Le taux d’ouvertures donne un indice sur la pertinence de l’objet d’une newsletter. En général, on tente d’obtenir un taux d’ouverture avoisinant les 25%. Le taux de clics quant à lui permet de juger du bon placement des boutons d’actions et de l’intérêt généré par le contenu de la newsletter.

Pour en savoir plus, consultez notre article Comprendre les 5 grandes statistiques emailing de base.

 

Les statistiques “avancées”

Il est parfois intéressant de se plonger dans les détails des statistiques fournies par un logiciel de newsletter. Avec Sarbacane par exemple, vous pourrez connaître le temps de lecture moyen pris par vos destinataires pour lire votre message.

Vous pouvez aussi avoir accès à la part de vos destinataires ayant ouvert votre newsletter depuis leur mobile ou depuis un ordinateur, ou encore avec quel OS et quelle messagerie ils l’ont ouverte. Ces données peuvent vous permettre notamment de mieux connaître vos destinataires et leurs habitudes de lecture. 

Pour en savoir plus, consultez notre article 6 statistiques avancées à connaître en emailing.

 

Les rapports statistiques sont essentiels en emailing pour s’améliorer en continu et calculer la rentabilité de vos newsletters.

N’hésitez pas également à mettre en place des A/B tests pour comparer deux versions de votre emails sur un échantillons représentatif de votre base de données afin de pouvoir déterminer la version la plus pertinente.

 

7. Préparez votre prochain envoi de newsletter

Vous avez envoyé votre première newsletter, très bien ! Mais ne croyez pas que vous en avez terminé si tôt. Pour chaque newsletter envoyée, vous devez déjà anticiper la suivante et en connaître le contenu et l’objectif.

Comment vous organiser pour tenir un rythme régulier ?

 

Définissez votre rythme de publication avec sagesse

L’important est de vous définir une cadence d’envoi régulière (en tenant compte de vos capacités et de vos possibilités), et de vous y tenir. Ne vous forcez pas à envoyer plus souvent que vous ne pouvez vous le permettre. Il ne s’agit pas d’inonder vos destinataires de contenus pour rester dans leurs esprits. Choisissez un rythme de publication plausible, et gardez-le. Ce n’est que comme cela que vous parviendrez à rester dans la tête de vos destinataires.

 

Préparez votre rétroplanning

Le plus difficile dans la création de newsletters, ce n’est pas la mise en page ou la rédaction, c’est plutôt l’inspiration. Il est alors essentiel de mettre en place des rétroplannings à moyen terme dans lesquels vous définissez les thématiques à aborder et l’objectif à remplir pour chaque envoi.

 

Accordez-vous par exemple une journée par trimestre pour coucher sur le papier le contenu des newsletters qui seront envoyées les 3 prochains mois. En faisant cela, vous vous évitez des retards potentiels et des moments de paniques de dernière minute, tout en assurant que le boulot sera bien fait.

 

Ne vous y prenez jamais en dernière minute

L’idéal, c’est que votre newsletter soit prête deux jours avant sa date d’envoi prévue. C’est pour cela que nous avons souhaité insister sur le programmation des envois à l’avance et sur l’importance du rétroplanning. Si vous vous y prenez trop tard, vous allez bâcler le travail et vous tromper. Et il n’y a rien de pire que de recevoir une newsletter pleine de fautes ou avec une personnalisation ratée…

 

Conclusion

Cette méthodologie est un bon point de départ pour améliorer votre expertise en la matière. Nous n’avons pas abordé tous les points techniques comme la délivrabilité, l’importance du pré-header ou encore les techniques de création d’un call-to-action efficace, mais nous vous invitons à télécharger gratuitement notre livre “15 fondamentaux pour faire de l’emailing votre premier levier de vente”.

 

Celui-ci aborde à la fois la newsletter et l’email marketing promotionnel, et entre dans les détails techniques en vous montrant des exemples concrets et des tutoriels applicables immédiatement à votre thématique.

guide créer une newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée et les champs exigés sont marqués (*) et svp n’oubliez pas de rester poli(e) ;-) !