RGPD

Votre choix concernant les cookies sur ce site

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, mesurer l'efficacité de nos publicités et offrir une expérience plus sûre. En naviguant sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour collecter des informations sur et en dehors se Sarbacane Pour en savoir plus, consultez notre Politique relative aux cookies ou rendez-vous dans vos préférences en matière de cookies pour gérer vos paramètres.

done Votre adresse a bien été enregistrée
close
error_outline Email invalide
close

Prendre rendez-vous avec un consultant

Discutons :

- de vos enjeux marketing

- de vos besoins fonctionnels

- d'un niveau d'accompagnement adapté

Essayer gratuitement

Le blog de l'actualité marketing

Retrouvez conseils, bonnes pratiques et nouveautés pour maîtriser votre communication multi-canale

Blog Sarbacane

BIMI : les conseils de la CSA pour renforcer l’authentification de vos emails

BIMI : les conseils de la CSA pour renforcer l’authentification de vos emails

Recevez les bonnes pratiques pour optimiser vos campagnes emailing

Les marques et les expéditeurs font leur maximum pour gagner l’attention de leurs destinataires qui reçoivent une multitude d’emails dans leur boîte de réception.  En effet, obtenir l’attention du destinataire est devenu un véritable défi pour les experts du marketing. 

Un logo a une grande valeur pour une marque. Il donne à la marque une identité, instaure la confiance avec le client et fait vivre la marque. Qui ne connaît pas le swoosh de Nike ou encore la fameuse pomme croquée d’Apple ? Il est donc particulièrement important pour une marque de montrer son logo aussi souvent que possible afin de créer une grande valeur de reconnaissance pour le client final. 

Qu’est-ce que BIMI ? Définition et avantages

BIMI (en anglais : Brand Indicators for Message Identification) offre la possibilité aux marques d’afficher leur logo directement au niveau de la boîte e-mail de leurs clients et prospects, c’est-à-dire, à côté du nom de l’émetteur  

Le 21 juillet 2020, Google a annoncé le lancement d’un projet pilote qui permettrait aux organisations qui authentifient leurs e-mails avec DMARC d’afficher leur logo dans Gmail. Le projet commencera avec un nombre limité d’expéditeurs avant un déploiement complet prévu dans les mois à venir. Les organisations pourront donc choisir d’adopter ou non la norme BIMI.

BIMI présente deux avantages majeurs :

  • l’utilisation du logo de la marque pour exploiter directement l’identité de la marque dans la boîte de réception et accroître la reconnaissance. 
  • un moyen technique supplémentaire de vérifier l’identité d’une marque, de l’émetteur d’un e-mail. 

Ces deux facteurs permettent d’améliorer la délivrabilité ainsi que le taux d’ouvertures et le taux de clics des emailings. Cependant, il y a un long chemin à parcourir avant qu’un email arrive en boîte de réception et un certain nombre d’obstacles technologiques à franchir.  

Découvrez les acteurs de l’emailing

Il existe plusieurs acteurs impliqués dans l’envoi et la délivrabilité d’un email marketing :

  • il y a d’abord l’expéditeur de l’e-mail, dans notre cas le service marketing d’une marque. L’expéditeur a un grand intérêt à ce que son message publicitaire atteigne le plus grand nombre possible de destinataires et obtienne de bons résultats en matière de taux d’ouvertures, taux de réactivité… Les aspects techniques de l’envoi et de la  délivrabilité de  leurs campagnes emailing sont des éléments complexes à traiter pour les marques.  
  • Ce sont les plateformes d’emailing (comme Sarbacane) ou aussi appelées les ESP (e-mail service provider) qui prennent en charge l’aspect technique de la création et du « routage » des campagnes email des marques. L’ESP connaît généralement tous les obstacles comme les procédures d’authentification d’un email marketing.
  • Les fournisseurs de messagerie électronique jouent également un rôle important. Ils acceptent et délivrent ou non l’email dans la boîte de réception des destinataires. Les fournisseurs de messagerie électronique  protègent les destinataires (leurs clients) contre le spam et les techniques de phishing.
  •  Les destinataires souhaitent recevoir et lire leurs emails sans être dérangés par le spam et le phishing.

Obtenez plus de sécurité et de délivrabilité

Il est donc impossible de contourner les conditions techniques pour créer la valeur ajoutée qu’offre BIMI.  Le fondement de BIMI, en 2015, était le protocole d’authentification DMARC (en anglais : Domain-based Message Authentication, Reporting and Conformance). En termes simples, DMARC signifie que le même expéditeur apparaît sur l’enveloppe, sur l’en-tête et dans la signature d’une lettre, de sorte que le destinataire peut être sûr que la lettre provienne bien de cet expéditeur. C’est exactement ce que le destinataire d’un email ne peut malheureusement pas voir sans connaissances techniques. Avec BIMI, les plus grands fournisseurs de messagerie électronique  au monde (dont Verizon, Microsoft et Google) ont introduit une norme intersectorielle dans le domaine de l’email marketing. Les e-mails des expéditeurs qui utilisent BIMI sont affichés dans la boîte de réception du destinataire avec le logo de la marque. Toutefois, cela ne fonctionne que si le client de messagerie qui reçoit l’email supporte également le BIMI.

Cela présente plusieurs avantages : 

  • la marque bénéficie d’une présence et d’une visibilité accrues dans la boîte de réception.
  • La solution emailing protège sa réputation en veillant à ce que les  emailings envoyés par son intermédiaire puissent être clairement attribués à un seul expéditeur.
  • le destinataire peut être sûr que l’email reçu provient réellement de l’expéditeur et qu’il ne s’agit pas d’un phishing. 

La marque est ainsi protégée efficacement contre les abus par des attaques de phishing qui nuisent à sa réputation et à la délivrabilité. Toutefois, cela n’est pas entièrement nouveau. Les fournisseurs de messagerie électronique ont souvent mis au point des procédures individuelles pour afficher le logo d’une marque dans la boîte de réception du destinataire du mail. Avec un succès mitigé, car un tel effort personnalisé est coûteux pour toutes les parties concernées : chaque fournisseur de messagerie électronique doit conserver ses propres archives de logos et les propriétaires de marques doivent s’assurer que tous les fournisseurs de messagerie électronique ont le logo de la marque toujours à jour et dans le bon format.

Tout cela n’est pas nécessaire avec  BIMI. Il s’agit d’une norme ouverte que tout le monde peut mettre en œuvre et utiliser. BIMI s’appuie sur les normes d’authentification existantes (SPF, DKIM et DMARC). BIMI offre à une marque une valeur publicitaire supplémentaire grâce au placement multiple du logo, qui finira par convaincre surtout les spécialistes du marketing.

Pour le moment, notre logiciel emailing, Sarbacane, ne propose pas BIMI. Cependant, nos équipes d’experts y travaillent afin d’améliorer votre expérience concernant la création et l’envoi de vos emails marketing.

 Retrouvez les informations actuelles sur le DMARC, le BIMI, l’emailing sur le site web de la Certified Senders Alliance (CSA).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée et les champs exigés sont marqués (*) et svp n’oubliez pas de rester poli(e) ;-) !