RGPD

Votre choix concernant les cookies sur ce site

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, mesurer l'efficacité de nos publicités et offrir une expérience plus sûre. En naviguant sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour collecter des informations sur et en dehors se Sarbacane Pour en savoir plus, consultez notre Politique relative aux cookies ou rendez-vous dans vos préférences en matière de cookies pour gérer vos paramètres.

done Votre adresse a bien été enregistrée
close
error_outline Email invalide
close

Prendre rendez-vous avec un consultant

Discutons :

- de vos enjeux marketing

- de vos besoins fonctionnels

- d'un niveau d'accompagnement adapté

Essayer gratuitement

Le blog de l'actualité marketing

Retrouvez conseils, bonnes pratiques et nouveautés pour maîtriser votre communication multi-canale

Blog Sarbacane

Mon e-mailing doit-il garder le même design que mon site web ?

Recevez les bonnes pratiques pour optimiser vos campagnes emailing

Très généralement, l’e-mailing est un outil de communication considéré comme le bras long de votre site web. Il sert en effet à promouvoir tout ou partie d’un site et/ou à mettre en avant un produit ou service en particulier. Et ainsi maximiser en retour la fréquentation et le nombre de commandes.

 

Mais lors de la création d’une campagne, une question se pose couramment : quel graphisme adopter ? Décidez-vous de reprendre le code couleur en vigueur dans votre société et donc sur votre site web ? Ou au contraire démarquer votre communication e-mailing avec un format plus « événementiel » ?

C’est d’ailleurs une question que se pose au quotidien la Responsable du Studio Sarbacane, le studio graphique dédié aux utilisateurs de Sarbacane.

 

Eclaircissements de réponses …

Il n’existe pas de réponses définitives à donner à ce sujet, mais plutôt des pistes à mettre en parallèle avec vos objectifs de prise de parole …

D’une manière générale, l’idéal est de reprendre le design et le graphisme de votre site web. Et ce pour plusieurs raisons.

Si vous communiquez à destination d’un public déjà client ou si votre marque est reconnue dans son domaine, communiquer avec la même sémantique de couleurs évite la confusion dans l’esprit de votre lecteur. Il est habitué à vos couleurs et ne sera pas donc surpris au moment d’ouvrir le message.

Par ailleurs, depuis quelques années les emails commerciaux non sollicités sont généralement considérés comme du spam aux yeux des internautes. Casser votre code couleur peut surprendre au point de ne plus vous reconnaître et ainsi vous faire passer comme un émetteur illégitime. Il est important de garder quelques éléments clés de reconnaissance comme un logo apparent par exemple.

 

 

Le fait de reprendre le même design que votre site convient parfaitement pour la réalisation de newsletters périodiques ou pour des campagnes commerciales récurrentes comme peut envoyer une société telle que Cdiscount.com par exemple.

 

Malgré tout, casser les codes établis pour marquer les esprits peut devenir un atout de communication si le graphisme est bien maîtrisé. Cette « prise de risque » est très souvent utilisée pour communiquer de manière événementielle afin d’annoncer un événement, une offre promotionnelle, une nouveauté majeure ou encore mettre en avant un nouveau produit ou service phare.

Dans ce cas, osez le décalé et optez pour des couleurs mettant en avant votre annonce, et non plus votre société.

Mais gare au changement radical, comme indiqué un peu plus haut il est important de toujours garder un élément graphique clé tel que votre logo ou un autre signe distinctif de votre entité. Ceci pour s’assurer de la bonne connexion entre le message et l’entreprise annonceuse, et également pour ne pas sous-estimer la notoriété de la marque.

 

Voici 5 conseils clés établis par l’équipe du Studio Sarbacane pour vous aider dans la conception de vos campagnes e-mailings :

 

1/ Mettez-vous toujours dans la peau d’un internaute qui ne vous connaît pas et imaginez comment votre message risque d’être interprété

Pensez d’abord à votre cible avant de passer à l’étape créative de votre message.

 

2/ Vérifiez les codes couleurs en vigueur : « événementiel » ne rime pas toujours avec « couleurs décalées ». Restez en phase avec votre annonce. Vous êtes une société commercialisant des articles de sport avec un logo rouge, mais le produit avec lequel vous souhaitez réaliser une action de push communication est dans le domaine nautique, optez pour des couleurs bleues et blanches en lien avec l’eau par exemple.

 

3/ Ne mettez pas de côté votre positionnement : ce n’est pas parce que vous souhaitez « brader » vos produits à moitié prix qu’il faut absolument tomber dans les travers de codes couleurs jaune et rouge typiques des grandes surfaces commerciales. Au contraire, gardez vos couleurs et arborez-les d’un bouton call-to-action plus marquant.

 

4/ Identifiez la concurrence et analysez ses campagnes. Un concurrent a sans doute dû déjà s’essayer dans l’e-mailing « événementiel » avec succès ou non … Ses erreurs peuvent vous servir à créer de la plus-value à votre campagne.

 

5/ Enfin, un e-mailing qualitatif ne rime pas toujours avec tape à l’œil. Les e-mailings qui ont le plus de rendement sont généralement les campagnes les plus sobres et les moins surchargées !

3 commentaires

capel

Il y a 10 ans

je voudrais creer un visuel emailing optimisé

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée et les champs exigés sont marqués (*) et svp n’oubliez pas de rester poli(e) ;-) !